La cour de l’école

La cour de l’école était une grande surface de béton d’où sortaient des arbres. À leurs pieds, une grille faisait le tour de chaque tronc, laissant deviner dans leurs fentes la terre où ils s’enracinaient. C’était notre territoire pour jouer aux billes. On jetait les petites boules aux couleurs du ciel dans ces rainures, sans trop comprendre les règles qu’on inventait. Notre seul contact avec la terre avait lieu là, dans les interstices de ces grillages au pied des arbres. Voilà pourquoi j’aimais tant jouer aux billes pendant les récréations : parce que je touchais un peu la terre et les couleurs du ciel en même temps, au milieu d’une mer de béton.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :