« Éloge des fins heureuses » de Coline Pierré

C’est avec l’affiche de Little miss sunshine en tête que j’ai commencé Éloge des fins heureuses, le jaune de la couverture du livre me rappelant le jaune de l’affiche du film, un jaune solaire et joyeux, mais un jaune dense également, plein de la complexité tragi-comique de la vie.

Little miss sunshine, un de mes films préférés de tous les temps, un film qui finit bien alors que tous les personnages se trouvent confirmés dans leur rôle de losers de la société : rejetés, ratés, handicapés, largués, morts ou jugés trop gros. Un film où cette bande d’inadaptés ne se transforme pas en clones rentrant dans les normes de leur société au prix d’efforts titanesques et exemplaires, non, mais un film où tous et toutes grandissent ensemble pour affirmer leur singularité et faire un doigt aux définitions qu’on nous impose de la beauté physique, de la réussite sociale, de l’amour de soi et des autres. Ce film, je l’aime d’un amour intense depuis sa sortie, et je me suis souvent demandé pourquoi, sans jamais trop prendre le temps d’analyser mon ressenti. Je crois bien que Coline Pierré a trouvé des mots justes pour parler des fictions de ce type. Lire la suite « « Éloge des fins heureuses » de Coline Pierré »

Des yeux bordés d’olive

Elle est grosse et s’appelle Olive. Trop bizarre. Est-ce que je m’appelle clafoutis, moi ? Mais bon, elle danse en envoyant son sourire à travers l’écran de la télé. Elle sait pas trop aligner un pied devant l’autre. Mais moi je vois bien qu’elle s’en fout.

C’est vrai que l’Amérique, c’est pas pareil que la France. Là-bas, tout le monde s’en fout et voilà, fin de l’histoire. Alors qu’ici, faut toujours expliquer tout ce que tu fais, même ce que tu fais pas. Tu t’allonges sur un lit et tu vides ton sac, il paraît. Maman dit que c’est une théorie de la Fraude. Je savais pas qu’on pouvait frauder dans un lit.

Moi, le seul sac que j’ai, c’est un cartable trop lourd. Lire la suite « Des yeux bordés d’olive »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑